• Warren HARAN

L'amarrage

L'amarre est un cordage servant à stationner, à amarrer le bateau à quai, au ponton, sur un coffre... Le diamètre et les matériaux sont spécialement conçus pour cet usage afin de gérer au mieux les efforts, les frottements tout en gardant un faible taux d'allongement.



Un bateau pour qu'il soit amarré convenablement il faut 3 types de cordage.

Les amarres portent chacune un nom en fonction de leur utilisation et de leur emplacement





Les gardes : Elles sont orientées parallèles au bateau. La garde avant relie l'avant du bateau à l'arrière du quai et inversement pour la garde arrière. Elles se croisent approximativement au milieu du bateau et le but est d'éviter que le bateau n'avance ou recule.

Le plus souvent on les passe en double (voir schéma ci-dessous : aller-retour du cordage permettant de larguer en restant à bord)


Les pointes : Elle est sont placées aux extrémités du bateau et empêchent que le bateau n'avance ou recule tout en rapprochant le bateau du quai


Les traversiers : Le cordage est frappé (synonyme d'amarré, attaché, fixé solidement) devant et derrière, perpendiculairement au quai. On les utilise trop peu, elles permettent néanmoins de maintenir le bateau accosté.



Passage du cordage en double :


Il est important d'avoir suffisamment de longueur d'amarre pour effectuer des passages en double.


L'utilité ?


Lorsque vous régler l'amarrage lors de votre arrivée, vous avez une liberté de réglage sur VOTRE bateau. Vous reprenez le mou qu'il vous faut et le surplus reste sur votre bateau et non pas sur le quai ou ponton. Un ponton doit toujours être clair, on ne doit pas s'empêtrer dans les cordages restant sur le bord.


De plus lorsque vous quittez votre place et que vous larguez le dernier bout tendu, vous larguez un côté et reprenez le mou, tout ça sans être au ponton à devoir courir pour sauter sur le bateau.


Petit plus : Lorsque vous passer votre brin dans l'anneau ou le taquet, veillez à passer le brin par dessus et reprendre le brin qui va vers votre bateau par dessous.

Car lorsque vous reprendrez le mou de votre cordage, le brin du dessous soulève et facilite le glissement du cordage


Ensuite si vous n'avez pas assez de place sur votre taquet pour amarrer à l'aller et au retour, vous pouvez toujours faire un noeud de chaise autour du taquet pour l'aller et frapper l'amarre sur le taquet au retour !



#amarre #double #conseil #astuces #amarrer #garde #pointe #traversier

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout